5 astuces pour aider ses enfants à s’améliorer en calcul mental

Comment aider ses enfants à s’améliorer en calcul mental ?

Dans un monde où la maîtrise du calcul mental et la manipulation des nombres revêtent une importance croissante, il est primordial d’aider nos enfants à développer cette compétence essentielle. Mais comment pouvons-nous les guider efficacement dans cette démarche ? Cet article propose des stratégies concrètes et des astuces éprouvées pour stimuler le développement du calcul mental chez les jeunes. Des jeux ludiques aux activités quotidiennes, découvrez des approches variées pour rendre l’apprentissage des mathématiques captivant et enrichissant.

1. Jouer avec ses enfant à Nambarz, le jeu de calcul et stratégie 

La première méthode pour améliorer les compétences en calcul mental de ses enfants est de jouer avec eux à Nambarz, un jeu intergénérationnel recommandé à partir de 8 ans. Ce jeu offre une approche ludique et originale pour développer ces compétences, adaptée à tous les niveaux de connaissance. Il combine des aspects pédagogiques pour les enfants et des défis stratégiques pour les adultes. 

Le mécanisme du jeu est facile à mettre en place, d’autant plus avec une vidéo explicative (ci-dessous) des règles en seulement 5 minutes. Cette simplicité, combinée à son adaptabilité, en fait un outil indispensable au sein de la communauté éducative, notamment dans un contexte scolaire pour les élèves de CP, CE1 et CE2. Cette réalité est illustrée par les retours positifs des professeurs ayant testé Nambarz dans leurs classes.

Vidéo disponible sur YouTube

Alors, comment ça se passe concrètement? 

  • Nambarz autorise les quatre opérations mathématiques (addition, soustraction, multiplication et division), ce qui permet une pratique simultanée de ces concepts. 
  • Les joueurs doivent utiliser des calculs pour se débarrasser de leurs cartes tout en évitant les pénalités et en maximisant l’utilisation des jokers. 
  • Ils peuvent ainsi combiner différentes opérations dans un même calcul, offrant une variété de stratégies possibles. 
  • Par exemple, pour couvrir la carte 3, on peut utiliser les calculs : 1+2, (10-4)/2 ou (6*5)/10 (le jeu est composé des cartes pourtant les chiffres de 1 à 10). 
  • Pour les plus jeunes, il est possible de commencer avec l’addition et la soustraction avant d’introduire les autres opérations. 
  • Pour les tout-petits, une règle simple consiste à associer des images à certains chiffres sur les cartes. En incluant une représentation visuelle du nombre, cette méthode offre une excellente occasion d’améliorer les compétences en dénombrement !

En plus de renforcer les compétences techniques en mathématiques, Nambarz encourage le développement de comportements stratégiques chez les enfants en les incitant à appliquer des stratégies de calcul automatisé. Le jeu favorise la réflexion stratégique en anticipant les mouvements futurs et en planifiant judicieusement les actions à prendre.

Nambarz offre également la possibilité de jouer individuellement ou en équipe, favorisant ainsi la collaboration et la coordination entre les joueurs. En jouant en équipe, les membres peuvent se soutenir mutuellement et élaborer des stratégies concertées pour atteindre leurs objectifs.

En résumé, Nambarz est un jeu amusant et polyvalent et enrichissant qui combine challenge, stratégie et collaboration pour encourager les enfants à perfectionner leurs compétences en calcul mental et devenir imbattables.

Ci-dessous, un tableau résumant les caractéristiques essentielles du jeu :

CaractéristiquesDescription
Public cibleÀ partir de 8 ans 
Compétence– Compétences en calcul mental, additionsoustractionmultiplicationdivision
– Encourage le développement de comportements stratégiques et de la réflexion
AccessibilitéFacile à mettre en place avec des règles simples, possibilité de visionner une vidéo explicative de 5 minutes
Utilisation en contexte scolaireAdapté pour les élèves de CPCE1 et CE2
Modalités de jeuPeut se jouer individuellement ou en équipe, favorisant la collaboration et la coordination
Objectif du jeuSe débarrasser de ses cartes en effectuant des calculs tout en optimisant l’utilisation des jokers et en évitant les pénalités

2. Encourager ses enfants à pratiquer le calcul mental dans leur quotidien

Les compétences en calcul mental sont bien plus que de simples concepts enseignés dans les salles de classe de math; elles sont des outils essentiels pour naviguer efficacement dans diverses situations de la vie quotidienne.

Prenons l’exemple d’une sortie à l’épicerie : en impliquant activement votre enfant dans le processus d’achat, vous transformez cette expérience en une opportunité d’apprentissage précieuse:  

  • En lui demandant de calculer mentalement le coût de chaque article ajouté au panier, en prenant soin d’arrondir les montants pour simplifier la tâche, vous favorisez son développement cognitif et son habileté à effectuer des opérations rapides et précis. 
  • Cette activité ne se limite pas à un exercice mathématique ; elle lui offre également une compréhension concrète de l’importance du calcul mental dans la gestion des finances personnelles au quotidien.
  • De plus, cette implication active permet également aux parents de bénéficier d’une estimation précise du coût total des achats avant de passer à la caisse. 
  • En vérifiant la facture finale, non seulement vous pouvez confirmer si votre enfant a bien effectué des opérations mathématiques, mais vous pouvez également utiliser cette opportunité pour discuter de l’exactitude de ses estimations et renforcer sa confiance en ses capacités mathématiques.

Ainsi, cette simple activité à l’épicerie se révèle être bien plus qu’une simple transaction commerciale. Elle devient une leçon pratique et interactive sur l’importance du calcul mental dans la vie, renforçant à la fois les compétences mathématiques de votre enfant et son autonomie.

3. Décomposition des opérations pour progresser en multiplication

La décomposition des opérations est une stratégie fondamentale pour maîtriser les calculs mentaux, surtout lorsqu’il s’agit de multiplications ou d’opérations arithmétiques complexes. Cette approche consiste à diviser une opération en étapes plus simples et plus gérables, ce qui facilite grandement le processus de calcul.

Prenons l‘opération 12 x 25. À première vue, effectuer cette opération mentalement peut sembler difficile, surtout lorsque le temps est compté. Cependant, en décomposant l’un des nombres en termes plus familiers, vous pouvez considérablement simplifier la tâche.

Voici les étapes à suivre :

  1. Décomposer 12 en (10 + 2)
  2. Effectuer deux multiplications plus simples : (10 x 25) et (2 x 25), ce qui donne 250 et 50
  3. Additionner ces résultats (250 + 50) pour obtenir le total de 300.

Cette approche de décomposition des opérations présente plusieurs avantages

  • Elle permet non seulement de réduire la charge cognitive en simplifiant la tâche, mais elle favorise également une meilleure compréhension des concepts mathématiques sous-jacents. 
  • De plus, elle développe les compétences en calcul mental et renforce la confiance en soi dans la résolution de problèmes mathématiques.
  • En pratiquant régulièrement la décomposition des opérations, votre enfant affinera sa capacité à effectuer des opérations mathématiques avec précision et rapidité. 
  • Ce qui améliore considérablement ses performances dans divers contextes, que ce soit à l’école, au travail ou dans la vie de tous les jour.

4. Maths en cuisine : une approche ludique du calcul mental pour vos enfants

Apprendre le calcul mental à travers la cuisine constitue une méthode divertissante et facile à mettre en place pour les enfants. En effet, la préparation des repas implique souvent des concepts mathématiques tels que les proportions, les multiplications et les fractions, offrant ainsi une opportunité d’apprentissage enrichissante.

Prenons l’exemple de la préparation d’un  gâteau, plusieurs possibilités d’apprentissage : 

  • Sur la recette de préparation : si une recette est conçue pour servir 4 personnes mais doit être adaptée pour 8 convives, l’enfant sera amené à comprendre la notion de double en ajustant les quantités d’ingrédients nécessaires. S’il faut 2 œufs pour 4 personnes, combien en faudra-t-il pour 8 personnes ? Cela implique une simple opération : 2 œufs x 2 (pour doubler la recette) = 4 œufs.
  • Sur le partage du gâteau : De plus, lorsqu’il s’agit de partager un gâteau, l’enfant peut pratiquer les fractions en découpant les parts de manière égale. Par exemple, s’il doit découper un gâteau en huit parts égales, vous pouvez lui montrer que cela équivaut à 8/8, soit un gâteau entier. En découpant 4 parts, il obtiendra 4/8 du gâteau, ce qui représente la moitié.

En intégrant ces activités dans la cuisine, non seulement vous enseignez des compétences mathématiques essentielles, mais vous créez également des occasions d’apprentissage et de collaboration en famille, tout en préparant de délicieux repas ensemble.

5. La méthode de calcul de gauche à droite pour l’addition et soustraction

Pendant vos années d’apprentissage des mathématiques au collège, vous avez certainement été habitué à réaliser des opérations en commençant par la droite lorsque vous les écriviez.

Cependant, dès qu’il s’agit de poser une opération par écrit, une autre approche s’impose ! En effet il est recommandé de procéder de la gauche vers la droite. Cela permet une résolution plus rapide et plus fluide des opérations.

Voici quelques cas pour illustrer cette méthode :

  1. Pour une addition comme 25 + 43, commencez par additionner 2 + 4 (= 6), puis 5 + 3 (= 8), aboutissant à un total de 68.
  2. Pour une soustraction comme 67 – 31, soustrayez d’abord 6 – 3 (= 3), puis 7 – 1 (= 6), donnant un résultat de 36.

Attention aux retenues lors des additions ! 

Si une retenue est nécessaire, ajoutez-la directement à la première opération à gauche. Par exemple, pour 76 + 48 : 

  • Commencez par 7 + 4 (= 11) et 6 + 8 (= 14). 
  • Comme la deuxième addition entraîne une retenue, ajoutez-la à la première opération, ce qui donne (11 + 1 = 12 )
  • Puis ajoutez le 4 final à droite de ce dernier résultat, pour obtenir 124.

En utilisant cette méthode de gauche à droite, vous pourrez effectuer des additions et des soustractions plus vite et sans avoir besoin d’une calculatrice.

FAQ : Pratique du calcul mental chez les enfants

Vous avez encore des interrogations sur les méthodes pour entraîner votre enfant au calcul mental ? Voici quelques astuces sous forme de questions qui pourraient vous inspirer 

Comment intégrer le calcul mental dans la routine quotidienne de mon enfant ?

Vous pouvez intégrer des exercices courts et amusants dans des moments clés de la journée, comme lors des trajets en voiture, pendant les repas ou avant le coucher. Utilisez des défis rapides et adaptés à l’âge de votre enfant pour rendre cette pratique régulière et agréable.

Quels signes indiquent que mon enfant a besoin d’une aide supplémentaire en calcul ?

Les signes peuvent inclure des difficultés à mémoriser les tables de multiplication, des erreurs fréquentes dans les opérations de base, une lenteur dans les exercices simples ou une frustration face aux mathématiques. Si vous remarquez ces signes, envisagez de consulter un enseignant ou un spécialiste en éducation pour évaluer les besoins de votre enfant.

Quelles sont les méthodes les plus efficaces pour enseigner les tables de multiplication à mon enfant ?

Les méthodes visuelles, telles que l’utilisation de tableaux, de cartes mémoire ou d’images, peuvent entraîner les enfants à mémoriser les tables de multiplication. Encouragez également la pratique régulière et ludique, par le biais de jeux ou d’activités interactives.

Comment aider mon enfant à surmonter la peur ou l’anxiété liée aux mathématiques et au calcul mental ?

Créez un environnement de soutien où votre enfant se sent en confiance pour poser des questions et faire des erreurs. Encouragez le à prendre des pauses régulières pendant les sessions d’étude et à se concentrer sur ses progrès plutôt que sur ses erreurs.

Existe-t-il des jeux ou des exercice spécifiques que je peux utiliser pour rendre l’apprentissage cette matière plus amusant pour mon enfant ?

Oui, des jeux de société comme les jeux de plateau mathématiques peuvent rendre l’apprentissage plus amusant et interactif. Des applications éducatives sur tablette ou smartphone peuvent également être utiles.

Comment suivre les progrès de mon enfant en calcul et identifier les besoins de pratique ?

Gardez une trace des résultats des exercices et des tests. Identifiez les erreurs récurrentes ou les lacunes et concentrez-vous sur ces domaines lors de la pratique future. Consultez régulièrement les enseignants pour obtenir des commentaires sur les progrès de votre enfant.

Quelles sont les erreurs que les parents commettent lorsqu’ils aident leurs enfants en calcul ?

Les erreurs courantes que les parents commettent en aidant leurs enfants en mathématiques incluent :

  1. Imposer des méthodes rigides sans expliquer les différentes approches possibles.
  2. Fournir des réponses directes au lieu de guider l’enfant à travers le processus de résolution.
  3. Manquer de patience, ce qui peut conduire à des frustrations chez l’enfant.
  4. Ne pas renforcer les bases mathématiques avant de passer à des concepts plus complexes.
  5. Ne pas valoriser les erreurs comme des opportunités d’apprentissage.

Comment encourager un esprit de persévérance et de résilience chez mon enfant en cas de difficultés en math ?

Félicitez les efforts de votre enfant et mettez l’accent sur la valeur de de la persévérance. Encouragez-le à voir les erreurs comme des opportunités d’apprentissage et à rester concentré sur ses objectifs à long terme.

Y a-t-il des ressources en ligne pour soutenir l’apprentissage du calcul mental à la maison ?

Oui, il existe de nombreuses ressources en ligne gratuites ou payantes, telles que des applications éducatives, des tutoriels vidéo et des jeux interactifs, qui peuvent renforcer ces compétences à la maison. Recherchez des ressources adaptées à l’âge et au niveau de compétence de votre enfant. Le blog Math en-vie se distingue comme l’une des meilleures ressources à exploiter.

Comment puis-je créer un environnement favorable à l’apprentissage des mathématiques à la maison?

Encouragez les discussions sur les mathématiques dans la vie quotidienne, comme lors des repas en discutant de fractions ou lors des trajets en voiture en résolvant des problèmes mathématiques. Montrez à votre enfant que les mathématiques sont pertinentes et amusantes dans divers contextes de la vie réelle.